Postromantiques I, la nécessité

(Wolf, Mahler, Strauss)

Dimanche 12 mai 2022, 09h-12h annulé

Tarif  50 francs, polycopié et pause café inclus (tarifs réduits, voir billetterie)

Acheter de places billetterie et abonnements
(nombre de participants limité, mesures sanitaires adaptées)

Lieu  Conservatoire populaire de musique, danse et théâtre, Centre D’Ivernois (salle G. De Agostini), Rue François-D’Ivernois 7, 1206 Genève accès

L’atelier
Le romantisme atteint son paroxysme et sa fin avec la création de la Tétralogie de Wagner, L’Anneau du Nibelung, en 1876. La tension harmonique et la « mélodie infinie » wagnériennes influencent tous les compositeurs et changent le cours de l’histoire.

Wolf (1860-1903), Mahler (1860-1911), Strauss (1864-1949)

Hugo Wolf admire Wagner. Il intègre son langage dans ses Poèmes pour voix et piano et rejoint Schubert et Schumann au panthéon du lied. Pour Wolf, la musique est la servante de la poésie. Ses 250 lieder servent les grands poètes avec un extrême raffinement d’écriture pianistique qui traduit la moindre inflexion du texte et du sens, y compris dans le registre humoristique.

Gustav Mahler « refusait de mettre en musique des poèmes de génie, lesquels, par définition, se suffisent à eux-mêmes ». Comme Brahms, il puise ses thèmes dans les recueils de poésies populaires. Ses 25 lieder pour voix et orchestre renouvellent le genre mais préservent son intimisme grâce à une orchestration qui traduit les poèmes avec une infinie subtilité.

Richard Strauss prolonge Liszt et Wagner. Son poème symphonique Don Juan, écrit à 24 ans, est une peinture sonore ramassée et fulgurante des thèmes du désir, de la possession et du désespoir. Ses sombres Métamorphoses (1943) pour 23 cordes solistes offrent son ultime chef- d’œuvre au postromantisme.

Programme
Wolf: Poésies pour voix et piano (Goethe, Möricke, Eichendorff…)
Mahler: Lieder pour voix et orchestre : Le Cor merveilleux de l’enfant (1892-1899), Chants des enfants morts (1901-1904)
Strauss: Don Juan (1896), Métamorphoses (1943)
Comparaisons et liens avec d’autres musiciens romantiques