Conférences Musique en jeux

Les conférences « Musique en jeux » vous font découvrir le monde merveilleux de la musique de façon simple, accessible et vivante. Elles ne demandent aucune connaissance musicale. Elles sont données en ligne ou en présentiel. Contenu des conférences :

  • présentation des oeuvres dans leur contexte historique et artistique
  • extraits des oeuvres choisis parmi les plus belles versions
  • écoutes guidées avec plan, temps d’apparition des thèmes et horloge
  • illustrations au piano
  • devinettes musicales par sondage
  • schémas visuels pour suivre le déroulement musical
  • le temps de poser toutes vos questions

En pratique (conférences en ligne)

  • La conférence se déroule sur Zoom. Elle n’est pas enregistrée
  • Achat en ligne sécurisé (non remboursable, sauf si annulation par l’organisateur)
  • Inscriptions jusqu’à 30 minutes avant le début de la conférence
  • Vous pouvez participez à la conférence à plusieurs pour une seule entrée
  • Après la conférence, vous recevez les références des extraits écoutés

Catalogue des conférences

Variations d’or, répétitions d’argent

Trop de variation stresse. C’est pourquoi il faut répéter. Mais trop de répétition ennuie. C’est pourquoi il faut varier. Expérimentez cette loi qui dépasse le cadre de la musique en découvrant 4 façons de varier et en devinant à quel type appartiennent quelques œuvres célébrissimes.

La nuit et le jour

Comment les musiciens expriment-ils la nuit et le jour en musique? Que représente la nuit à la Renaissance, à la période romantique, au 20e siècle? En musique, la nuit est un monde de contrastes et d’imagination. Un terrain de jeu idéal.

Les Planètes (G. Holst)

Les sept mouvements de l’œuvre la plus célèbre de Gustav Holst, « Les Planètes » (1913-1917), représentent les Dieux en musique. Saurez-vous distinguer Mars et Vénus, Jupiter le jovial et Mercure le rapide?

Signatures et nombres cachés

Aucun art n’allie les nombres et l’émotion comme la musique. L’émotion passe par l’écoute. Mais les nombres ou les lettres traduites en notes ne s’entendent pas. Cette conférence vous révèle des trésors cachés qui contribuent à l’émotion musicale de quelques chefs-d’oeuvre du Moyen Âge à nos jours : signatures et nombres cachés, symétries, proportions, nombre d’or…

La Renaissance et l’amour

À la Renaissance, comment chante-t-on l’amour en Italie, en Angleterre et en France ? Dans tous les registres : populaire et savant, mélancolique et grivois, platonique et sensuel. Rien n’échappe à l’esprit joueur des hommes et des femmes de la Renaissance pour qui la vie est un théâtre et l’amour une Scène.

Musiques 1921

Quelles musiques naissent en 1921, après une pandémie, une guerre mondiale et une révolution? Il y a d’abord la jubilation du jazz qui déferle d’Amérique. Stravinsky et Ravel composent des musiques de ballet souriantes. Schönberg abolit tous les repères avec sa Suite pour piano. Varèse produit une colossale éruption volcanique qui sidérera le public : Amériques.

Bach: Suites françaises

Les six Suites françaises de Bach comprennent toutes quatre danses européennes : allemande, courante française, sarabande espagnole et gigue anglaise. Elles sont comme une “image de l’Europe unie dans un esprit musical, malgré la diversité des nations qui la composent” (R. Steglich). Saurez-vous les distinguer?

Bach, Préludes et fugues I

En 1722, Bach termine un premier cycle de 24 préludes et fugues pour le clavier. 24 couples liberté-contrainte pour qui veut apprendre à composer, à jouer et à écouter. Saurez-vous reconnaître la fugue et le prélude, le nombre des voix et des sujets de la fugue?

Mozart: Concerto pour piano n°23 (1786)

Dans son merveilleux 23e Concerto pour piano, Mozart instaure des relations harmonieuses entre le piano et l’orchestre. Classicisme oblige. De quelle nature sont ces relations?

Schumann: Concerto pour piano (1841-45)

Le Concerto pour piano de Schumann oppose le soliste et l’orchestre de façon plus prononcée, tout en instaurant des relations plus intimes. Romantisme oblige. De quelle nature sont ces relations?

Ravel: Concerto pour piano (1929-31)

Le Concerto pour piano de Ravel respire la fraîcheur et l’influence américaine. Les instruments de l’orchestre se diversifient. Les relations entre le piano et l’orchestre se démocratisent. De quelle nature sont ces relations?

Classiques: Haydn, Mozart et Beethoven

Haydn aurait pu être le père de Mozart qui aurait pu être le grand frère de Beethoven. Ils se sont rencontrés et influencés. Pour Haydn, le jeu prime. Pour Mozart, c’est le chant. Pour Beethoven, c’est le son. Saurez-vous les distinguer?

Romantiques: Chopin et Scriabine

Scriabine compose 24 Préludes pour le piano (1896) suivant le même plan que les 24 Préludes de Chopin (1839) qu’il admire par-dessus tout. Chaque Prélude de l’un reprend des caractères de l’autre. Très proches et si différents. Tous sublimes. Saurez-vous les distinguer?

Impressionnistes: Debussy et Ravel

Debussy aimait que les choses soient dites à demi. Aucun compositeur n’a été aussi secret que Ravel. Ils étaient amis. Leur merveilleuse musique les reflète. Pas facile de les distinguer. Pourtant, leurs styles sont différents. Avec quelques clés, on peut les reconnaître (parfois).

Purcell (1689), Didon et Enée

Didon, reine de Carthage, aime Enée, le Troyen rescapé, malgré l’interdit. La Magicienne maléfique qui hait Didon envoie à Enée un faux messager des Dieux. Enée quitte Didon… Héritier du lyrisme de Monteverdi et du penchant de Shakespeare pour le triomphe du mal, Purcell crée l’opéra anglais le plus sublime de l’histoire. Un opéra précurseur du féminisme, centré sur les rôles féminins, où l’homme n’est qu’une variable secondaire. Splendid.

Mozart (1786), Les Noces de Figaro

Femme  et chérubin (Charpentier)

Le valet du comte, Figaro, s’apprête à épouser la soubrette Susanna. Mais le comte souhaite faire valoir son droit de cuissage avant… Cet opéra bouffe italien de Mozart offre un contraste considérable entre la légèreté comique de l’intrigue et le nombre des airs et des ensembles à la beauté exceptionnelle. Chez Mozart tout est chant. L’enchantement de sa musique atteint ici un sommet absolu.

Wagner (1865), Tristan et Isolde

The Kiss (Brancusi, 1908)

Tristan, chevalier du roi, et la princesse Isolde, fiancée du roi, s’aiment. Ils se retrouvent en secret et sont surpris par le roi…Dans ce chef-d’oeuvre de la passion, Wagner associe des motifs musicaux aux personnages, aux sentiments et aux éléments naturels (leitmotifs de Tristan et d’Isolde, de la Mort, de la Nuit, du Désir, de l’Océan, etc). Les leitmotifs évoluent et se combinent au gré de l’histoire. Saurez-vous les reconnaître?

Musique en jeux Privé

Photo de Ricardo Gomez Angel sur Unsplash

Vous souhaitez organiser une conférence « Musique en jeux » à domicile sur l’un des thèmes proposés ou sur un thème de votre choix? Contacter Claudio Chiacchiari



photo: Ricardo Gomez Angel, unsplash.com