Concerts Brandebourgeois (1721)

Samedi 25 novembre 2017, 9h-12h (complet)
Samedi 25 novembre 2017, 14h-17h (ouvert)

Lieu   Conservatoire Populaire de Musique, Bvd Saint-Georges 36 (Genève) accès
Tarif de l’atelier   50 frs, support d’atelier et pause café inclus
Infos pratiques et formulaire d’inscription

Bach, Concert Brandebourgeois n°1 (début)


Les six Concerts Brandebourgeois (BWV 1046-1051)

En 1721, Bach a 36 ans quand il envoie à Berlin ses “Six Concerts avec plusieurs instruments” à Christian Ludwig, le margrave de Brandebourg. Extrait de la dédicace: “La priant très humblement de ne vouloir pas juger leur imperfection, à la rigueur du goût fin et délicat, que tout le monde sçait qu’Elle a pour les pièces musicales… Je n’ai rien tant à coeur que de pouvoir être employé en des occasions plus dignes d’Elle et de son service”. Bach vient de perdre son épouse Maria Barbara. Il a quatre enfants et songe au départ. Il quittera finalement Köthen pour Leipzig en 1723, accompagné de sa nouvelle épouse, Anna Magdalena.

Bach forge avec ses six “Concerts Brandebourgeois” une vision novatrice du concerto, cette nouvelle musique de cour dominée par les Italiens, notamment Vivaldi et Corelli. Cycle unitaire qui  explore toutes les possibilités de combiner des timbres et de concerter à plusieurs solistes, les “Brandebourgeois” stupéfient par leur légèreté jubilatoire et leur inventivité. Et ils subjuguent quand ils accordent, pour l’agrément du maître et de la cour, une place de seigneur à des instruments secondaires ou en déclin comme les cors de chasse, le basson ou les violes de gambe. La dédicace est déférente, l’homme est libre.

Contenu de l’atelier
Une vue d’ensemble de l’architecture du cycle et de ses caractéristiques, des jeux d’écoute, présentation de morceaux représentatifs et d’un Concerto complet.

Version écoutée
“Les six Concerts Brandebourgeois”, Le Concert des Nations, Jordi Savall (direction). Alia vox Heritage vol. 7, 2 CD (2010)